SACREMENT DU PARDON

Qu'est-ce que la confessions ?

 

Ce sacrement est appelé sacrement de conversion puisqu’il réalise sacramentellement l’appel de Jésus à la conversion (cf. Mc 1, 15), la démarche de revenir au Père (cf. Lc 15, 18) dont on s’est éloigné par le péché.

Il est appelé sacrement de Pénitence puisqu’il consacre une démarche personnelle et ecclésiale de conversion, de repentir et de satisfaction du chrétien pécheur.

Il est appelé sacrement de la confession puisque l’aveu, la confession des péchés devant le prêtre est un élément essentiel de ce sacrement. Dans un sens profond ce sacrement est aussi une “confession”, reconnaissance et louange de la sainteté de Dieu et de sa miséricorde envers l’homme pécheur.

Il est appelé sacrement du pardon puisque par l’absolution sacramentelle du prêtre, Dieu accorde au pénitent le “pardon et la paix” (OP formule de l’absolution).

Il est appelé sacrement de Réconciliation car il donne au pécheur l’amour de Dieu qui réconcilie : “Laissez-vous réconcilier avec Dieu” (2 Co 5, 20). Celui qui vit de l’amour miséricordieux de Dieu est prêt à répondre à l’appel du Seigneur : “Va d’abord te réconcilier avec ton frère” (Mt 5, 24).

Sans arrêt, Dieu remet les péchés, relève l’homme pécheur et invite à la conversion des cœurs pour construire une humanité réconciliée. Il n’est pas venu pour juger le monde mais le sauver.

 

Nous recevons ce cadeau lors du baptême et nous le renouvelons à chaque confession auprès d’un prêtre envoyé pour pardonner les péchés. Le sacrement du pardon est un nouveau baptême. Le pécheur y est ressuscité, le prêtre (qui se confesse aussi par ailleurs) le rétablit dans la communion de l’Église. Certes, chacun peut se confesser en conscience seul à seul avec Dieu. Mais qu’en est-il des effets sur la communauté qui souffre des péchés de tous, et sur lui-même ?... Il en va un peu comme du malade qui peut s’interroger et s’analyser seul sur son mal, puis il part chez le médecin, discute de son mal avec les autres patients dans la salle d’attente ou sur… internet, mais sans le tête à tête avec le médecin, rien ne pourra aboutir.

Le prêtre peut alors, dans un court dialogue, vous aider à réorienter votre vie.

Il vous indique un acte de pénitence.

 

Vous pouvez aussi demander un rend-vous avec un prêtre. Vous avez moyen de les contacter par mail en cliquant sur sur le portrait en bas de la page d'accueil : 

Page d'accueil

Vous dîtes alors l'acte de contrition :

 

Mon Dieu,

j’ai péché contre Toi et contre mes frères,

mais près de Toi se trouve le pardon.

Accueille mon repentir

et donne-moi la force de vivre selon Ton Amour.

Amen

 

Voici la magnifique prière du prêtre lors du sacrement du pardon :

Que Dieu notre Père vous montre sa miséricorde.

Par la mort et la Résurrection de son Fils, Il a réconcilié le monde avec Lui

et envoyé l’Esprit Saint pour la rémission des péchés.

Par le ministère de l’Église, qu’Il vous donne le pardon et la paix.

Et moi, au Nom du Père et du Fils et du Saint Esprit,

je vous pardonne tous vos péchés.

Allez en paix. Amen.

 

La Parole de Dieu (Matthieu 9, 13)

« C’est la miséricorde que je veux, non le sacrifice,

car je suis venu appeler non pas les justes, mais les pécheurs. »