CAREME EN FRERES

CarêmEnFrères-logo-site-reims-fondtransp

Samedi Saint - Samedi 3 avril
Méditation sur la Semaine Sainte à partir des 5 sens

Aujourd'hui, Samedi Saint, Mildred, Béatrice, Yves, Virginie et Hubert proposent une méditation sur la Semaine Sainte à partir des 5 sens.

Jeudi Saint - Jeudi 1er avril
Méditation sur le lavement des pieds

Aujourd'hui, Jeudi Saint, Mildred, Béatrice, Yves, Virginie et Hubert proposent une méditation sur l’Évangile du lavement des pieds.

Mardi Saint - Mardi 30 mars
Entrons dans la méditation des jours saints

Le dernier témoignage autour de la fraternité a été partagé hier. Dès aujourd'hui, entrons dans une phase plus "méditative" autour des jours saints.

Nous sommes à la veille des trois jours saints qui forment un ensemble. Il y a la don que le Seigneur va manifester à la Cène. Il y a l'abandon qu'il vivre jusqu'à sa mort sur la Croix. Et puis au coeur de l'attente, il surgira plein de vie et de pardon, lors du grand jour de Pâques. Avec le Christ, et au rythme de la liturgie, nous allons vivre cette transformation en recevant ce don, en reconnaissant notre abandon, en nous ouvrant à la vie.

Un groupe CVX (Communauté de Vie Chrétienne)* de notre diocèse nous proposera pour ces 4 jours (du mercredi au samedi) 4 vidéos de 8 minutes environ de méditation à partir des évangiles. Ces vidéos sont méditatives. N'hésitez pas à les arrêter à tout moment pour poursuivre la méditation, ensuite, à votre rythme.

* CVX est une Communauté de Vie Chrétienne de spiritualité ignatienne. Le groupe se retrouve pour prier, partager ensemble et voir comment le Seigneur est à l'oeuvre dans nos vies.

Merci d'avance à Mildred, Béatrice, Yves, Virginie et Hubert pour ces méditations !

Père Stéphan LANGE

"Le trésor qu'est la communauté."

Lundi 29 mars

 

 

"Le coeur de la communauté du Chemin-Neuf, c'est la fraternité."

Père Stephan Lange est membre de la communauté du Chemin-Neuf. Il témoigne de la fraternité dans la communauté et dans son Espace Missionnaire.

Père Vincent Di Lizia
"La pauvreté suscite notre charité, et va mettre en oeuvre notre capacité à aller vers les autres."
Dimanche 28 mars

Comme chaque dimanche de Carême, des membres de la fraternité des missionnaires diocésains partagent un verset de la Bible qui évoque pour eux la fraternité, et témoignent de ce qu'ils vivent en lien avec ce verset.
Pour ce dimanche des Rameaux, le père Vincent Di Lizia, membre de la fraternité des missionnaires diocésains partage autour d"un verset de l'Evangile de la Passion qui passe souvent inaperçu : « Des pauvres vous en aurez toujours avec vous ». La pauvreté suscite notre charité. Nous devenons frères et sœurs grâce à la pauvreté de l'autre.

Vendredi 26 mars :

fraternité universelle ou l’histoire achevée

846236bb-d0df-4657-94d8-16aef6beba61.png

Boris Ravignon
"Pour venir en aide dans le besoin, il n’y a pas plus important que son voisin. C’est bien plus efficace que tous les Centres Communaux d’Action Sociale (CCAS) de France !"
Vendredi 26 mars

Boris Ravignon est maire de Charleville-Mézières depuis 2014, et président d’Ardennes métropole.
"La fraternité est la grande oubliée de notre devise républicaine, alors qu’elle est nécessaire à la liberté et l'égalité. C’est la fraternité qui fait société."
Boris Ravignon cite l’évangile de Matthieu « Ce que tu fais au plus petit de mes frères, c’est à moi que tu le fais ». Pour lui, cette citation fonde notre attitude à l’égard des plus modestes et fragiles et interroge notre manière de "faire humanité".

Le maire de Charleville-Mézières explique à travers une série d'exemples concrets comment faire vivre la fraternité dans la capitale ardennaise, notamment avec les personnes migrantes.

Bonne fête de l'Annonciation !
Jeudi 25 mars

Aujourd'hui, nous fêtons l'Annonciation ! Alors, nous marquons une petite pause dans notre réflexion autour de la fraternité...
Rappelez-vous... Lors du Calendrier de l'Avent en ligne, nous avions approfondi l'Evangile selon saint Luc sur l'Annonciation. Retrouvez donc Cécile et Nicolas, Père Arnaud, le diacre Laurent ainsi que Quiterie pour célébrer ensemble le jour de l'Annonciation !

Lise & Rovino
La fraternité entre étudiants au foyer Saint-Sixte
Mercredi 24 mars

Chaque mercredi de Carême, des personnes du diocèse racontent comment le partage fraternel change leur vie.
Lise et Rovino habitent ensemble, avec d'autres jeunes, au foyer étudiant de la maison Saint-Sixte. A travers cette vidéo, ils évoquent la fraternité dans leur vie quotidienne et lors d'événements où ils partagent leur foi.

Mgr Bruno Feillet
"Il faut cultiver la fraternité pour en garder la force et l'originalité."
Mardi 23 mars

Chaque mardi de Carême, des prêtres du diocèse partagent ce que la fraternité leur inspire. En ce mardi 23 mars, Mgr Bruno Feillet répond à nos questions.

Votre définition de la fraternité
Un lien que l’on ne choisit pas et pourtant qu’il faut cultiver pour en garder la force et l’originalité.

Un combat dans la vie fraternelle
Ne pas oublier de se téléphoner pour prendre régulièrement des nouvelles des uns des autres.


 

Une joie dans la vie fraternelle
Le moment des retrouvailles.

Quelle différence entre amitié et fraternité ?
On ne choisit pas ses frères alors que l’on choisit ses amis. Il arrive qu’une ombre touche les relations fraternelles mais elle n’efface pas le lien familial ou religieux.

Une citation biblique qui nourrit votre vie fraternelle.
« Oui, il est bon, il est doux pour des frères * de vivre ensemble et d'être unis ! » Ps 132, 1.

Une figure de frère (ou de sœur) qui est un repère pour vous.
Le Père Didier Caullery qui un jour, dans mes jeunes années presbytérales m’a dit : « Assieds-toi, prends du temps pour te reposer ». Cela m’a beaucoup aidé pour équilibrer ma vie.
 
Une prière qui vous aide à être plus fraternel.
Le Notre Père

Soeurs Béata et Eudoxie,
soeurs Abizeramariya de Givet
"L'Eglise est une famille"
Lundi 22 mars

Chaque lundi de Carême, des religieuses et religieux du diocèse témoignent de la manière dont ils vivent la fraternité dans les joies et les difficultés.
Les soeurs rwandaises Abizeramaryia sont arrivées à Givet en octobre 2019. Soeur Béata et Soeur Eudoxie témoignent du

Père Dominique Fleury
"Dans une fraternité, chacun vient avec ce qu'il est et le propose aux autres."
Dimanche 21 mars

Comme chaque dimanche de Carême, des membres de la fraternité des missionnaires diocésains partagent un verset de la Bible qui évoque pour eux la fraternité, et témoignent de ce qu'ils vivent en lien avec ce verset.
Pour ce cinquième dimanche de Carême, le père Dominique Fleury, membre de la fraternité des missionnaires diocésains partage autour du verset de l'Evangile de ce jour : « Si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il demeure seul, s’il meurt, il porte beaucoup de fruit » (Jn 12,24). Il relie ce verset à la fête de l'Annonciation.

Vendredi 19 mars :

les fraternités ou l’autre moteur de l’histoire

6e7db3e9-c3cb-4e29-82f0-6611ec216762.png

Valérie Beauvais
"L'engagement politique c'est d'abord aider et aimer les autres."
Vendredi 19 mars

Valérie Beauvais est députée de la 1ère circonscription de la Marne depuis 2017.
"La fraternité est tout l'inverse de l'individualisme". Seule la fraternité ne nous donne pas de droits. La fraternité nous donne des devoirs personnels. Chacun a une définition de la fraternité, et chacun essaye d'adapter la fraternité à sa personnalité.
Valérie Beauvais parle de sa vision de la fraternité, avec ses collègues à l'Assemblée Nationale, notamment en commission des Lois, et avec les personnes qu'elle reçoit à sa permanence : "l'engagement politique c'est d'abord aider et aimer les autres".

Antoine & Guillaume
Témoignage d'une personne autiste sur la fraternité
Mercredi 17 mars

Chaque mercredi de Carême, des personnes du diocèse racontent comment le partage fraternel change leur vie.
Ce mercredi 17 mars, Antoine, personne sourde, autiste témoigne, avec son papa, de deux moments forts de fraternité qu'il a vécu : au pélé VTT et à Paray-le-Monial.

Abbé Arnaud Toury
"La fraternité est à créer, à vivre,
à construire constamment"
Mardi 16 mars

Chaque mardi de Carême, des prêtres du diocèse partagent ce que la fraternité leur inspire. En ce mardi 16 mars, l'Abbé Arnaud Toury répond à nos questions.

Votre définition de la fraternité
Servir la vocation de l'autre.

Un combat dans la vie fraternelle
L'orgueil

 

Une joie dans la vie fraternelle
L'estime réciproque.

Quelle différence entre amitié et fraternité ?
La fraternité, ça se décide; l'amitié, ça se reçoit

Une citation biblique qui nourrit votre vie fraternelle.
Romains 12 (le chapitre entier)

"Soyez unis les uns aux autres par l’affection fraternelle, rivalisez de respect les uns pour les autres."

Une figure de frère (ou de sœur) qui est un repère pour vous.
Mgr Vladimir GHIKA*
* Vladimir Ghika né à Constantinople en 1873, est un prélat roumain issu d'une famille princière. Orthodoxe d'origine, il se convertit au catholicisme et est ordonné prêtre. Diplomate du Saint-Siège, fondateur d'hospices, adversaire du nazime comme du communisme, il est arrêté à près de 80 ans et meurt en prison en Roumaine en 1954. Il est déclaré bienheureux et martyr le 31 août 2013. Il est fêté le 16 mai.
 
Une prière qui vous aide à être plus fraternel.
Le Notre Père

Arnaud TOURY.jpg

Soeur Fabienne, bénédictine à Saint-Thierry
"Toute la règle de Saint-Benoit traite de la vie fraternelle : écoute et obéissance"
Lundi 8 mars

Chaque lundi de Carême, des religieuses et religieux du diocèse témoignent de la manière dont ils vivent la fraternité dans les joies et les difficultés.
Soeur Fabienne est la prieure du monastère des Bénédictines de Saint-Thierry. Elle évoque la fraternité dans la règle de Saint-Benoît, la vie en communauté et l'accueil des diverses sensibilités de l'Eglise.

Soeur Edwige : qu'as-tu-fait de ton frère ?
"La fraternité ne dépend pas de nous. Elle dépend de celui qui nous réunit : Dieu !"
Dimanche 14 mars

Comme chaque dimanche de Carême, des membres de la fraternité des missionnaires diocésains partagent un verset de la Bible qui évoque pour eux la fraternité, et témoignent de ce qu'ils vivent en lien avec ce verset.
Pour ce quatrième dimanche de Carême, Sœur Edwige est membre de la fraternité des missionnaires diocésains et de la communauté des Sœurs de l'Annonciation de Bobo-Dioulasso. Elle partage autour du verset de la Genèse "Qu'as-tu fait de ton frère ?", et de sa vie fraternelle en communauté.

Vendredi 12 mars :

notre famille ou l’histoire du monde en concentré

96ebbf36-4b78-4440-a3c8-d0b4a90a3ca2.png

Yves Détraigne
"La mission d'un élu est de faire vivre ensemble les différences."
Vendredi 5 mars

Yves Détraigne est sénateur de la Marne depuis 2001, et a été maire de Witry-lès-Reims pendant 28 ans.

Pour l'ancien maire, la mission première d'un élu est de faire vivre-ensemble les différents courants d'idées, les différentes générations, les différents quartiers. Il prévient cependant, il ne peut y avoir de fraternité, s'il n'y a pas de règles.

Yves Détraigne raconte comment, concrètement, en tant que maire de Witry-lès-Reims, il a contribué au vivre-ensemble dans sa commune.

Enfin, en cette période de COVID, le sénateur appelle à avoir une attention particulière pour ses voisins, et entre les générations.

La famille Pennaforte
"Nous essayons d'être attentifs à nos voisins"
Jeudi 11 mars

Chaque jeudi de Carême, des familles du diocèse témoignent de leur vie de famille. En ce jeudi 11 mars, Betty et Guillaume Pennaforte, ainsi que leurs 4 enfants, Capucine (12 ans), Inès (10 ans), Sophie (8 ans), Augustin (6 ans) témoignent de leur vie de famille.

« Peut-être n’en sommes-nous pas toujours conscients, mais c’est précisément la famille qui introduit la fraternité dans le monde ! » souligne le pape François, dans Amoris Laetitia.

Vivre la fraternité en famille, vous diriez que c’est…

Partager le quotidien, écouter et être écouté, participer à la vie de la famille, être ensemble.

Qu’est-ce qui est source de joies dans votre vie de famille ?
Une source de joie est de faire des activités ensemble. Pendant les grandes vacances nous marchons ensemble sur le chemin de Compostelle. Même si nous ne marchons pas tous au même rythme, nous nous entraidons dans l’effort, et partageons de bons moments, comme le pique-nique du midi.

A l’inverse, qu’est-ce qui est source de peines dans votre vie de famille ?

Nous aimons partager des moments conviviaux tous ensemble : un jeu, de la cuisine, du jardinage, une soirée festive… Parfois, l’un d’entre nous s’exclue ou se sent exclu du reste de la famille. Alors il reste seul dans son coin et refuse de participer. Cela est pour tout le monde une source de peine.

Comment cultivez-vous les liens fraternels dans votre famille ?

Nous avons des petites habitudes: le dîner apéro du dimanche soir, la prière du soir, la messe du dimanche. Ces rituels structurent notre semaine. Nous aimons aussi célébrer les anniversaires et les fêtes des Saints patrons de chacun d’entre nous. C’est à chaque fois l’occasion de mettre l’un d’entre nous en valeur.

Autre rituel instauré pendant les vacances d’été : Chaque enfant choisit une journée pendant notre semaine passée en Provence. Il prévoit un repas à thème et gère la cuisine, avec l’aide d’un parent.

Le pardon en famille c’est…

S’excuser, ne pas se coucher sans s’être réconcilié.

« A partir de cette première expérience au sein de la fraternité, nourrie par les liens d’affection et par l’éducation familiale, le style de la fraternité rayonne comme une promesse sur toute la société. » écrit le pape François dans Amoris Laetitia.

… Et pour vous, quelle fraternité votre famille entretient-elle avec le reste du monde ?

Le mardi midi, les enfants ne déjeunent pas à la cantine. Nous profitons de ce jour pour inviter d’autres enfants de l’école à déjeuner. Cela crée souvent de grandes tablées ou tout le monde échange. Ensuite les enfants se retrouvent souvent pour partager des jeux.
Nous essayons d’être attentifs à nos voisins, notamment notre voisine d’en face qui est âgée.
Nous privilégions les commerces de proximité. Ainsi, cela nous permet de connaître notre quartier et les personnes qui le font vivre. Nous tissons des liens avec les commerçants et les courses deviennent l’occasion de petits échanges avec eux.

Auriez-vous une prière que vous aimez dire en famille, à nous partager ?
Nous prions le Notre Père et le Je vous salue Marie.

Merci !

Sébastien
Témoignage d'une personne sourde sur la fraternité
Mercredi 10 mars

Chaque mercredi de Carême, des personnes du diocèse racontent comment le partage fraternel change leur vie.
Ce mercredi 10 mars, Sébastien, personne sourde, témoigne (en langue des signes) de sa rencontre avec Françoise qui lui a permis de connaître l’Église. Il raconte son expérience de vie fraternelle avec d'autres sourds. 

Abbé Jean-Paul Dreze
"La fraternité est à créer, à vivre,
à construire constamment"
Mardi 9 mars

Chaque mardi de Carême, des prêtres du diocèse partagent ce que la fraternité leur inspire. En ce mardi 9 mars, l'Abbé Jean-Paul Dreze répond à nos questions.

Votre définition de la fraternité

La fraternité est ce lien qui unit des hommes et des femmes, que ce soit par la naissance ou l’engagement dans un même projet ou une même histoire. Lien solide, durable, vécu dans le respect des différences, le dialogue, les repas conviviaux et la joie partagée.

Je trouve cocasse qu’on appelle les prêtres « Pères ». Ne sommes nous pas tous frères ayant un même Père en Jésus-Christ. Et les frères-prêtres sont plus solides quand ils vivent en équipe ; ça a permis à bon nombre de tenir bon dans les tempêtes. Et vivre en équipe suscite les vocations, que d’exemples le confirment !

Un combat dans la vie fraternelle

Le combat à mener dans la vie fraternelle entre prêtres est comme partout : celui du dialogue vrai à tenir bon, à construire , à entretenir,. Rien de pire que les silences qui sapent la fraternité. L’humour est une arme non-violente, ô  combien utile. IL réduit les tensions et favorise la bonne humeur.

Une joie dans la vie fraternelle

Assurément, une des joies toutes simples vient des repas pris ensemble. Quand on mange ensemble, on devient frère. J’avais appris cela, coopérant  en Algérie,de la part d’un parent d’élève, merci à lui. Dans la paroisse que je viens de quitter, on faisait le R.P.F : le repas paroissial fraternel, après la messe en famille( une fois par mois). La fraternité se construit simplement...
 
Quelle différence entre amitié et fraternité ?

L’amitié naît naturellement de l’affection, de la sympathie. Elle peut être aussi un choix, parfois. La fraternité est à créer, à vivre, à construire constamment, même quand on la reçoit à notre naissance! Elle est une force étonnante, mais reste fragile.
 
Une citation biblique qui nourrit votre vie fraternelle.

Colossiens 3 . 12-15 : Puisque vous avez été choisis par Dieu, que vous êtes sanctifiés, aimés par lui, revêtez-vous de tendresse et de compassion , de bonté, d’humilité, de douceur et de patience. Supportez-vous les uns les autres, et pardonnez-vous mutuellement si vous avez des reproches à vous faire. Le Seigneur vous a pardonné : faites de même. Par dessus tout cela ayez l’amour, qui est le lien le plus parfait. Et que , dans vos coeurs règne la paix du Christ à laquelle vous avez été appelés, vous formez un seul corps. Vivez dans l’action de grâce.

Une figure de frère (ou de sœur) qui est un repère pour vous.

Charles de Foucauld qui demandait : «  Priez  Dieu pour que je sois vraiment le frère de toutes les âmes de ce pays. Je veux habituer tous les habitants, chrétiens, musulmans, juifs et idolâtres, à me regarder comme leur frère, le frère universel. »

Une prière qui vous aide à être plus fraternel.

Le Notre Père.  On le sait, c’est la prière que Jésus nous a donnés. Avec cette demande qu’Il nous pardonne nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés. Or on le sait tous : que c’est difficile de pardonner ! Et l’on est souvent des gens convexes plutôt que concaves…

Une lecture qui vous a aidé à approfondir ce thème.

L’ensemble des livres de J. Claude GUILLEBAUD, notamment « La refondation du monde » 1999( Seuil) ou « le commencement d’un monde »2008, oû il nous dit que le métissage ne signifie pas la négation des différences , mais leur combinaison créative. La fraternité prend de la couleur, si je puis dire !

 

Un chant qui vous inspire la fraternité.

Le chant «  Peuples de frères T 122 de Michel Scouarnec et Jo. Akepsima. Il dit que l’amitié désarmera toutes les guerres, que la tendresse fleurira sur nos frontières. Ce chant nous invite au partage, surtout à l’ Espérance.

Quand on vous dit fraternité dans l’art (cinéma, musique, peinture…), vous pensez à…

Je pense aux BD des  Pieds Nicklés, que j’ai lu avec mes frères quand on était gamins. Des a-sociaux, mais quelle solidarité, quel humour ! De même pour le film « les 3 frères » avec Daniel Bourdon , Bernard Campa et Pascal Légitimus …

Et aussi les frères… de sang les Capuçon, musiciens o combien fraternels, ils donnent envie de jouer, d’aimer la musique qui est un sacré instrument de fraternité !

j-p-dreze-150x150.jpg

Les Soeurs du Très Saint-Sauveur
Une vie au service des autres
Lundi 8 mars

Chaque lundi de Carême, des religieuses et religieux du diocèse témoignent de la manière dont ils vivent la fraternité dans les joies et les difficultés.
En ce lundi 8 mars, Solange, Geneviève, Marthe et Bernadette témoignent de leur vie ensemble. Elles habitent en HLM dans le quartier Croix-Rouge de Reims. Elles sont religieuses de la congrégation des Soeurs du Très Saint Sauveur. Leur vie fraternelle est résolument tournée vers les habitants de leur quartier.

Elisabeth : la place de la prière dans une fraternité
"La fraternité est un lieu où la présence du Seigneur fait l'unité avec toutes nos différences"
Dimanche 7 mars

Comme chaque dimanche de Carême, des membres de la fraternité des missionnaires diocésains partagent un verset de la Bible qui évoque pour eux la fraternité, et témoignent de ce qu'ils vivent en lien avec ce verset.
Pour ce troisième dimanche de Carême, Elisabeth Mestrallet, membre de la Communauté du Chemin Neuf, partage autour du verset du psaume 132 "Il est bon, il est doux pour des frères de vivre ensemble et d'être unis". Elle raconte la place de la prière au sein d'une fraternité, notamment lors de la prière des frères.

Vendredi 5 mars :

les frères et sœurs de Jésus ou le fruit de l’histoire

Pierre Cordier
"La fraternité, c'est d'abord le respect des autres, même si nous ne sommes pas d'accord"
Vendredi 5 mars

Pierre Cordier est député des Ardennes en fonction depuis juin 2017. Il a été également maire de Neufmanil et conseiller départemental des Ardennes.

"La fraternité c'est d'abord le respect des autres, même si nous ne sommes pas toujours d'accord avec son voisin ou sa voisine"

Dans cette émission, il raconte les permanences qu'il assure dans son département où il reçoit beaucoup de personnes différentes. "J'essaie de faire le maximum pour eux, avec mes tripes", nous dit-il !

Il parle de la fraternité en période électorale et dans les choix à faire lors de l'élaboration de la loi.

Enfin, en cette période de COVID, le député appelle à ré-ouvrir les EHPAD au nom de la fraternité avec nos ainés.

Screenshot_20210305-121441_Facebook.jpg

La famille Duchâtelet
"Apporter un peu de chaleur aux personnes qui en ont besoin à toujours été un fil conducteur dans l’éducation que nous avons transmis à nos enfants."
Jeudi 4 mars

Chaque jeudi de Carême, des familles du diocèse témoignent de leur vie de famille. En ce jeudi 4 mars, la famille Duchâtelet partage autour de la fraternité dans leur vie de famille. Christophe 49 ans, Chrystèle 49 ans sont mariés et parents de Thibault 19 ans,  Aymeric 17 ans, Geoffroy 15 ans, Émeline 13 ans. Ils font partie de l'Espace Missionnaire Sedan-Yvois.

« Peut-être n’en sommes-nous pas toujours conscients, mais c’est précisément la famille qui introduit la fraternité dans le monde ! » souligne le pape François, dans Amoris Laetitia.

Vivre la fraternité en famille, vous diriez que c’est…

Être présents les uns pour les autres, faire des activités ensemble, se soucier du bien-être de chacun.

Qu’est-ce qui est source de joies dans votre vie de famille ?

Tous les petits bonheurs quotidiens sont sources de joie à la maison : partager un repas, passer une soirée autour d’un jeu de société, faire une promenade ensemble avec nos chiens ! Cette joie est partagée que nous soyons 2 ou 3… et  lorsque nous arrivons à nous réunir tous les 6, cette joie est décuplée !

A l’inverse, qu’est-ce qui est source de peines dans votre vie de famille ?

Vivre en famille avec chacun nos différences peut parfois engendrer des disputes et des incompréhensions et naturellement, ces moments nous mettent en peine !

La période actuelle avec les confinements et les couvre-feu nous amène à moins nous voir avec notre fils étudiant à Reims. Le temps nous paraît plus long .

Comment cultivez-vous les liens fraternels dans votre famille ?

Comme dit plus haut, nous cultivons nos liens en faisant des activités communes, ce qui nous permet de partager plein de moments agréables : les promenades et du géocaching, les jeux de sociétés.... Le bricolage est également une source de partage, tout le monde est mis à contribution en fonction de ses envies, de ses qualités. Notre dernière création familiale est un enclos et un poulailler. Tout le monde y a contribué ! Et tous, nous nous régalons des bons œufs frais que nous offrent nos poules.

Le pardon en famille c’est…

Accepter l’autre comme il est ! Et, malgré nos différentes envies et besoins, faire attention à l’autre.

« A partir de cette première expérience au sein de la fraternité, nourrie par les liens d’affection et par l’éducation familiale, le style de la fraternité rayonne comme une promesse sur toute la société. » écrit le pape François dans Amoris Laetitia.

… Et pour vous, quelle fraternité votre famille entretient-elle avec le reste du monde ?

Nous faisions du bénévolat dans différentes associations, pour l’instant un peu mis entre parenthèse en raison de la conjoncture ! Apporter du soutien, une aide, un peu de chaleur aux personnes qui en ont besoin à toujours été un fil conducteur dans l’éducation que nous avons eu et que nous avons transmis à nos enfants. Et  nous sommes heureux de constater que nos 4 jeunes suivent ce chemin.

Camille & Julien
La fraternité dans une coloc de l'Arche
"On a l'impression d'être dans une grande famille"
Mercredi 3 mars

Chaque mercredi de Carême, des personnes du diocèse racontent comment le partage fraternel change leur vie.
Ce mercredi 3 mars, Camille & Julien, en coloc à l'Arche à Reims témoignent de leur vie ensemble dans une colocation bien rock'n'roll !

Abbé François Pinon
"Si je confesse que Dieu est le Père de tous les hommes, je dois reconnaître que tous me sont donnés pour frères et ma foi m’oblige à les aimer vraiment comme tels."
Mardi 2 mars

Votre définition de la fraternité

La conscience d’appartenir à la même humanité, créée et élevée par Dieu à une dignité indépassable, et cependant si blessée qu’elle est capable du meilleur comme du pire si elle n’est sauvée par lui. Ou, encore, ressentir, dans une œuvre commune, l’amour qui nous a engendrés pour la vie bienheureuse, comme des êtres uniques et également aimés, et se tourner ensemble vers Celui qui en est la source pour l’en remercier et le louer.

Un combat dans la vie fraternelle

Opérer chaque jour sa révolution copernicienne … Mais cela peut donner le vertige … ou le tournis !  
 
Une joie dans la vie fraternelle

Après un effort commun ou un service accompli, partager un gâteau basque aux cerises d’Itxassou, accompagné d’un petit verre d’Irouléguy… sans refuser pour autant une bonne bière ardennaise et une part de tarte au sucre !
 
Quelle différence entre amitié et fraternité ?

Il me semble, ici, que l’amitié relève du particulier ; la fraternité humaine, de l’universel. Cependant toutes deux engagent la liberté et supposent donc un choix personnel. Si je confesse que Dieu est le Père de tous les hommes, je dois reconnaître que tous me sont donnés pour frères et ma foi m’oblige à les aimer vraiment comme tels.  
 
Une citation biblique qui nourrit votre vie fraternelle.

« Si quelqu’un dit : « J’aime Dieu », alors qu’il a de la haine contre son frère, c’est un menteur. En effet, celui qui n’aime pas son frère, qu’il voit, est incapable d’aimer Dieu, qu’il ne voit pas. Et voici le commandement que nous tenons de lui : celui qui aime Dieu, qu’il aime aussi son frère. » (I Jn 4, 20-21)
 
Une figure de frère (ou de sœur) qui est un repère pour vous.

Saint François d’Assise ou Mère Teresa.
 
Une prière qui vous aide à être plus fraternel.

La prière de saint François d’Assise

« Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix,
Là où est la haine, que je mette l’amour.
Là où est l’offense, que je mette le pardon.
Là où est la discorde, que je mette l’union.
Là où est l’erreur, que je mette la vérité.
Là où est le doute, que je mette la foi.
Là où est le désespoir, que je mette l'espérance.
Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière.
Là où est la tristesse, que je mette la joie.

O Seigneur, que je ne cherche pas tant à
être consolé qu’à consoler,
à être compris qu’à comprendre,
à être aimé qu’à aimer.

Car c’est en se donnant qu’on reçoit,
c’est en s’oubliant qu’on se retrouve,
c’est en pardonnant qu’on est pardonné,
c’est en mourant qu’on ressuscite à l’éternelle vie. »

Une lecture qui vous a aidé à approfondir ce thème.

Fratelli Tutti !

b33d3421-5c9c-463a-935e-0d663c3d817f.jpg

Soeur Claire-Blandine - Soeur Elisabeth-Marie
"La fraternité, c'est reconnaître en l'autre un frère ou une soeur à aimer"
Lundi 1er mars

Chaque lundi de Carême, des religieuses et religieux du diocèse témoignent de la manière dont ils vivent la fraternité dans les joies et les difficultés. En ce lundi 1er mars, Soeur Claire-Blandine et Soeur Elisabeth-Marie, Clarisses à Cormontreuil depuis une quinzaine d'année, racontent la manière dont elles vivent la vie fraternelle au sein de leur communauté et avec les personnes qu'elles accueillent.

Thierry : prendre soin en fraternité
Dimanche 28 février

Comme chaque dimanche de Carême, des membres de la fraternité des missionnaires diocésains partagent un verset de la Bible qui évoque pour eux la fraternité, et témoignent de ce qu'ils vivent en lien avec ce verset.
Pour ce deuxième dimanche de Carême, Thierry Mestrallet, membre de la Communauté du Chemin Neuf, partage autour du verset de la Genèse "Suis-je le gardien de mon frère ?". Il raconte l'expérience des "anges gardiens" dans sa fraternité en paroisse.

Vendredi 26 février :

le Fils unique ou la clef de l’histoire

Benoit Huré
"La fraternité, c'est une manière de dire à chacun qu'il est utile"
Vendredi 26 février

Benoit Huré est agriculteur de formation. II a poursuivi une carrière en politique en tant que maire, président du conseil département des Ardennes, et également comme sénateur des Ardennes.

Dans cette émission de 12 minutes sur RCF consacrée à la fraternité, il nous parle de la nécessité de faire attention aux autres en citant notamment la dernière encyclique du pape François.

La fraternité, pour Benoit Huré, est un état d'esprit, une attention aux autres.

Il nous partage ses réflexions et quelques souvenirs de vie fraternelle.

Capture.JPG

La famille Baron
"La famille est le lieu de l'attention aux autres"
Jeudi 25 février

Chaque jeudi de Carême, des familles du diocèse témoignent de leur vie de famille. En ce jeudi 25 février, Marie-Jo et Edouard Baron, ainsi que leurs 3 enfants, Agathe 7 ans, Arthur 5 ans, Alice 3 ans, partagent sur la fraternité. Ils font partie de l'Espace Missionnaire Reims-Est.

« Peut-être n’en sommes-nous pas toujours conscients, mais c’est précisément la famille qui introduit la fraternité dans le monde ! » souligne le pape François, dans Amoris Laetitia.

Vivre la fraternité en famille, vous diriez que c’est…

Apprendre le PARDON, le PARTAGE, la bienveillance et l’AMOUR
Au sein du couple et de la famille, il y a beaucoup d’Amour mais il y a aussi des disputes et des tensions. Nous essayons d’apprendre en famille à se demander pardon toutes les fois où nous blessons les autres. Ça va dans le sens enfants – parents mais aussi parents – enfant sans oublier enfants – enfants. C’est magnifique. La famille est avant tout le lieu où l’Amour est transmis partagé et vécu au quotidien par des gestes des attentions. C’est un lieu où l’on fait attention à l’autre par le partage et la bienveillance.
 
Qu’est-ce qui est source de joies dans votre vie de famille ?

Un parcours de catéchisme proposé par Agnès de St André qui s’appelle Dieu fait pour nous des Merveilles que l’on fait en famille régulièrement
Les moments de rigolades et de partages tous les 5. Que c’est bon, surtout en ce moment.
 
A l’inverse, qu’est-ce qui est source de peines dans votre vie de famille ?

Les chamailleries entre frère et sœurs, les méchancetés

Comment cultivez-vous les liens fraternels dans votre famille ?

On cultive les liens fraternels dans la prière en famille où l’on se confie mutuellement au Seigneur. Le tableau des services où chaque enfant à tour de rôle, met ou débarrasse la table.

Le pardon en famille c’est…

C’est beau, c’est magnifique, c’est vrai et sincère.
Nos enfants nous impressionnent dans ces moments.
Nous leur apprenons qu’on peut blesser les autres sans faire exprès mais qu’il faut toujours demander Pardon. Ils commencent à le faire vraiment spontanément.

« A partir de cette première expérience au sein de la fraternité, nourrie par les liens d’affection et par l’éducation familiale, le style de la fraternité rayonne comme une promesse sur toute la société. » écrit le pape François dans Amoris Laetitia.

… Et pour vous, quelle fraternité votre famille entretient-elle avec le reste du monde ?

Nous essayons en famille et humblement de faire attention aux plus pauvres.
Dire bonjour, faire un sourire et Donner à manger à un SDF croisé dans la rue est maintenant monnaie courante pour nos enfants. C’est eux qui nous le rappellent et ils ont le sourire. Magnifique… !!!

Auriez-vous une prière que vous aimez dire en famille, à nous partager ?

Prière récitée en famille le soir :
Jésus, je t’aime.
Viens dans ma maison, elle deviendra ta Maison !
Amen
Puis, un chant que nous aimons chanter en famille :
Le Seigneur est mon Berger.
 
Merci !

La fraternité avec la

Communion Notre-Dame d'Alliance
"J'étais écroulée, mais aujourd'hui, grâce aux autres je tiens debout"
Mercredi 24 février

Chaque mercredi de Carême, des personnes du diocèse qui ont rencontré des difficultés dans leur vie racontent comment le partage fraternel les ont aidées à rebondir.
En ce mercredi 24 février, Uschi de Reims, témoigne de la manière dont elle est restée fidèle à son sacrement de mariage après son divorce. Elle évoque comment la Communion Notre-Dame de l'Alliance lui a permis de se relever.

Prière des Foyers à la Communion Notre-Dame de l'Alliance


Dieu, notre Père, nous te rendons grâce ;

Homme et femme tu nous as créés ; en toi est la source de la vie, en toi le secret de l’amour.
Nous te prions de bénir toutes les familles de la terre. Bénis les époux et les pères de famille, à l’image de saint Joseph, homme juste, serviteur fidèle. Bénis les épouses et les mères, à l’image de Marie, servante du Seigneur, Mère du Bel Amour. Bénis les enfants, petits et grands, à l’image de l’Enfant Jésus, qui grandissait en taille, en sagesse et en grâce devant Dieu et devant les hommes.

Seigneur Jésus, Fils bien-aimé du Père, nous te rendons grâce ;
Tu as aimé l’Église et tu t’es livré pour elle, dans une alliance irrévocable.Souviens-toi des époux dont tu as sanctifié le mariage. Qu’ils soient fidèles à la parole donnée et au sacrement reçu, heureux d’aimer pour toujours, capables de s’ouvrir au pardon quand ils ont été blessés et blessants. Souviens-toi des couples désunis, des époux séparés ou divorcés, des enfants blessés et des enfants révoltés. À chacun d’eux, fais le don de ta paix. Toi, le Ressuscité, guéris les blessures de leur cœur. Que leur croix, unie à la tienne, devienne féconde.

Esprit Saint, Esprit du Père et du Fils, nous te rendons grâce ;
En toi nous est donnée la joie promise par Jésus.
Révèle aux hommes et aux femmes de ce temps la beauté et la sainteté de la vocation d’époux et de parent. Conduis les couples vers une alliance toujours plus vraie et plus profonde.
Confirme le Oui de ceux qui sont mariés dans le Seigneur. Ô Marie, comblée de la grâce de Dieu, porte auprès de lui notre prière.
Toi, notre Mère, Notre-Dame de l’Alliance, dans le bonheur d’être ensemble comme dans l’épreuve de la solitude, de la séparation, du veuvage, donne-nous de croire que l’amour est plus fort que la mort et que nous formerons un jour une seule famille dans la joie de Dieu.

Amen.

Abbé Baptiste Bienvenu
"Vivre entre frères est très libérant"
Mardi 23 février

Chaque mardi de Carême, des prêtres du diocèse partagent ce que la fraternité leur inspire. En ce mardi 23 février, l'Abbé Baptiste Bienvenu, répond à nos questions.


Votre définition de la fraternité

Parler de fraternité, c’est d’abord reconnaître que notre vie vient d’un seul et même Père. C’est donc reconnaître qu’il n’y a pas de vie humaine qui ait plus de valeur qu’une autre. La fraternité s’accueille et se reçoit : c’est un don. Je ne « veux » pas qu’untel soit mon frère, je dois le recevoir comme frère.

Un combat dans la vie fraternelle

La jalousie. Comme dans toute fratrie, nous sommes tous parfois tentés de nous considérer comme le « mal-aimé », de croire que l’autre est le « chouchou » parce que tout semble lui réussir : dans sa vie personnelle, familiale, professionnelle, dans ses relations, dans sa prière. Alors naît cette jalousie, qui tue notre relation fraternelle mais aussi notre relation au Père ! Pas d’enfantillage…! Notre Père nous aime tous différemment, bien sûr, mais il nous aime tous infiniment.
 
Une joie dans la vie fraternelle

Vivre entre frères est très libérant. Normalement, il n’y a aucune relation de « séduction », on n’a pas besoin de se faire bien voir. Nous savons que nous avons tous nos qualités et nos défauts, cela doit nous aider à être en vérité les uns avec les autres. Ensemble, nous pouvons communier aux joies et aux peines des uns et des autres, et trouver un grand soutien lorsque nous en avons besoin.
 
Quelle différence entre amitié et fraternité ?

L’amitié se choisit, la fraternité se reçoit. On peut choisir de se rapprocher d’une personne et de cultiver des liens privilégiés avec elle, mais on ne choisit pas son frère, sa sœur. Je choisis tel ami (surtout pour ses qualités !) mais je reçois tel frère (malgré ses défauts…!!) pour grandir dans un amour gratuit.
 
Une citation biblique qui nourrit votre vie fraternelle.

Psaume 132 :
Oui, il est bon, il est doux pour des frères
de vivre ensemble et d'être unis !
On dirait un baume précieux, un parfum sur la tête,
qui descend sur la barbe, la barbe d'Aaron,
qui descend sur le bord de son vêtement.
On dirait la rosée de l'Hermon
qui descend sur les collines de Sion.
C'est là que le Seigneur envoie la bénédiction,
la vie pour toujours.

La vie fraternelle, quand elle est bien vécue, dans l’unité, rayonne comme un parfum de bonne odeur. Elle console et réjouit ceux qui la vive, mais aussi ceux qui rencontrent les frères. Elle fait envie !
 
Une figure de frère (ou de sœur) qui est un repère pour vous.

Jésus ! « Qui est ma mère, et qui sont mes frères ? » Réponse : Mt 12, 50. J’aspire à être le frère de Jésus : c’est lui qui m’apprend à vivre en enfant de Dieu et en frère avec les autres.

35b47144-fb94-4f45-9a6e-3b3cea2658fa.jpg
6d433a60-18cd-4618-b303-81d92265e63f_edi

Une lecture qui vous a aidé à

approfondir ce thème.

Sagesse d’un pauvre, Eloi Leclerc.


Excellent guide dans notre relation à Dieu et à nos frères. Nous pouvons parfois croire qu’il faut nous éloigner de nos frères pour mieux nous approcher de Dieu, c’est une illusion ! « Le Seigneur est là où sont tes frères ».

Un chant qui vous inspire la fraternité.

« Que soit parfaite notre unité » (D341-1), CNPL, Didier Rimaud, Jacques Berthier.


Ce chant fait écho à la recommandation de Jésus à ses disciples au moment du lavement des pieds : « À ceci, tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples : si vous avez de l’amour les uns pour les autres. » (Jn 13, 35).

d0886d19-4b16-4304-ab59-88946517c606.jpg

Quand on vous dit fraternité dans l’art (cinéma, musique, peinture…), vous pensez à…

« Le Retour du fils prodigue », de Rembrandt.


Nous connaissons bien ce tableau. Tout à fait au centre, il y a un jeune homme dans l’ombre, qui regarde la scène de réconciliation entre le fils et son Père, en hésitant toutefois à prendre part à cette scène. Nous pouvons y voir le fils aîné de la parabole qui peine à se réjouir du retour de son frère. Ce tableau nous invite, je pense, à nous émerveiller du chemin des uns et des autres et à nous abreuver ensemble, en frères, à la même source de Miséricorde.

Soeur Anne-Joseph
La fraternité à l'Abbaye du Val d'Igny
"Le monastère : un laboratoire de fraternité"
Lundi 22 février

Chaque lundi de Carême, des religieuses et religieux du diocèse témoignent de la manière dont ils vivent la fraternité dans les joies et les difficultés.
En ce lundi 22 février, Soeur Anne-Joseph, soeur à l'Abbaye Notre-Dame du Val d'Igny (Arcis-le-Ponsart) depuis 15 ans, raconte la manière dont elle vit la vie fraternelle au sein de sa communauté.

Bernard & Cécile : la fraternité dans la mission
Dimanche 21 février

Comme chaque dimanche de Carême, des membres de la fraternité des missionnaires diocésains partagent un verset de la Bible qui évoque pour eux la fraternité, et témoignent de ce qu'ils vivent en lien avec ce verset.

Pour ce premier dimanche de Carême, Bernard Leclercq, diacre, et son épouse Cécile, partagent autour de l'importance de l'accueil, du partage et de la proximité en mission.

1ère Conférence de Carrême
19 février 2021

les deux frères ou la trame secrète de l’histoire du monde

La fraternité selon Sébastien, catéchumène
19 février 2021

Sébastien, 43 ans, est marié et père de deux enfants. Ouvrier viticole à Verzenay, il sera baptisé dans la nuit de Pâques à l’église Sainte-Bernadette de Tinqueux. Il nous parle de la manière dont il a été accueilli dans l'Eglise, et comment sa foi change désormais son rapport aux autres. 

Pour vous, c'est quoi la fraternité ? 
18 février 2021

 

La devise républicaine est liberté, égalité, fraternité. Nous avons demandé aux passants ce que signifie pour eux la fraternité. Voici ce qu'ils nous disent. 

Mercredi des cendres

Mercredi des Cendres - 17 février 2021

Aujourd'hui, c'est le Mercredi des Cendres. Entrons dans ce parcours de Carême sur la fraternité.
Mgr Eric de Moulins-Beaufort présente ce chemin de Carême.
Pendant 40 jours, vous y découvrirez la richesse du diocèse. Vous y découvrirez la force de la grâce du Christ à l’œuvre dans des vies concrètes à travers une série de témoignages. 

Belle entrée en Carême !