BILLET DU PÈRE FRANÇOIS

Photo du P.  François pour le site.jpg

 

Chers paroissiens,

         Samedi dernier, à l’appel de Mgr de Moulins-Beaufort, nous avons tous vécu une magnifique journée de pèlerinage au sanctuaire de Saint-Walfroy. Venus de tout le diocèse, sur le thème « Au désert, Dieu t’appelle », plus de huit-cents personnes se sont rassemblés pour faire route ensemble sur cinq beaux itinéraires, méditant la parole de Dieu, priant le chapelet et témoignant entre elles des merveilles de Dieu dans leur vie. La messe joyeuse et festive fut le sommet de cette journée fraternelle, que tous espèrent voir renouvelée l’année prochaine, le lundi de la Pentecôte, tant elle fut stimulante et nourrissante pour tous.

         Demain, Mgr de Moulins-Beaufort reviendra dans notre espace missionnaire donner le Sacrement de Confirmation à vingt-cinq jeunes et une adulte : Hugo, Jeanne et Louanne de la paroisse Saint-Eloi ; Léa, Maxence, Flavie, Louis-Marie, Pia, Quitterie et Simon, de la paroisse Saint-Gabriel ; Clarisse, Louis, Julie, Mazarine, Valentine, Pierre-Antoine, de la paroisse Saint-Géry en Yvois ; Gabin, Gabrielle et Romane, de celle de Saint-Walfroy ; Remi, Anthéa, Emeline, de Sedan ; Esther, de Thelonne ; Armand, de Cheveuges et Clément, de Yoncq. Ils s’y sont préparés avec beaucoup de constance, au cours de rencontres qui les ont conduits à prier, à réfléchir et à se former ensemble, dans leur aumônerie paroissiale ou au Collège Mabillon. Coraline, quant à elle, a cheminé avec d’autres adultes, qui seront confirmés le jour de la Pentecôte à Reims et que nous portons aussi dans notre prière. Ce don de la Confirmation, par lequel se trouvent déployés ceux que nous avons reçus à notre baptême, peut être préparé et accueilli à tout âge. Que ceux qui ne l’auraient pas encore reçu se fassent connaître ! Ce sera une richesse pour eux, mais aussi pour les communautés auxquelles ils appartiennent.

 

         Quelques jours avant la Semaine sainte, sœur Jeanne-Marie a annoncé la fermeture de la maison Sainte-Elisabeth aux paroissiens présents à la messe dominicale de Saint-Charles. L’arrivée de la communauté des Sœurs Franciscaines, il y a quatorze ans, renouait avec une longue tradition de présence religieuse dans la ville et ses environs : sœurs de Saint-Vincent de Paul à l’hôpital, sœurs de l’Enfant-Jésus à l’école du Sacré-Coeur, sœurs de Sainte-Chrétienne à Mabillon, petites sœurs des Pauvres à Glaire… Le départ de notre quatre sœurs franciscaines, sœur Bernadette, sœur Emmanuel-Marie, sœur Jeanne-Marie et sœur Yves-Marie, dont les visages et les silhouettes nous étaient devenus familiers, nous attriste donc beaucoup. Avec elles, nous rendrons grâce à Dieu de que tout ce que leur prière silencieuse et leur apostolat ont suscité de bon dans le cœur de chacun.  Nous le ferons le dimanche 3 juillet à l’église Saint-Léger.  

Avec notre amitié fraternelle et notre prière

         Père François et l’équipe pastorale