BILLET DU PÈRE FRANÇOIS

Photo du P.  François pour le site.jpg

 

 

Chers paroissiens,

         

            Samedi dernier, de manière certainement bien trop discrète, nous avons voulu remercier Monique Loppinet, Jacqueline Prévot, Martine Robert et Nicole Wahart alors qu’elles souhaitaient être déchargées maintenant de leurs tâches d’accueil et de secrétariat. Pour certaines d’entre elles pendant plus de vingt ans, elles ont assuré leur mission, avec une grande fidélité et un généreux dévouement, au presbytère de Sedan, au service de la paroisse et des prêtres, mais d’abord des personnes qu’elles recevaient lors de leurs permanences. Combien sont venues ainsi sonner à la porte du presbytère, parfois sans doute avec un peu d’inquiétude, pour se renseigner, demander un sacrement ou tout simplement être écoutées parce qu’elles avaient besoin d’être rassurées, réconfortées dans leur démarche ou même consolées après s’être confiées d’un souci ou d’une souffrance personnelle. Pendant ces années si longues et si riches aussi pour elles tant ces contacts souvent d’un jour sont nourrissants, Nicole, Martine, Monique et Jacqueline ont présenté ainsi le premier visage de leur communauté paroissiale, un sourire encourageant, un regard rempli de bienveillance, une oreille discrète et attentive, une parole délicate et éclairante.

           Une telle attitude n’est-elle pas profondément missionnaire, quand elle s’efforce de vivre chaque rencontre comme une « visitation », capable de reconnaître en l’autre la présence du Christ et de l’accueillir comme un frère ? Car il peut y avoir deux manières de vivre une rencontre : se lever pour aller au-devant de celui qui vient ou rester assis derrière un bureau pour l’attendre ; s’intéresser à la vie de l’autre ou exposer la sienne ; tendre avec lui vers l’horizon de la foi et de l’espérance ou se contenter de remplir un formulaire avant de passer à autre chose. Ce qui est vrai et décisif lors d’une permanence l’est aussi chaque fois que nous agissons au nom de l’Eglise et nous pouvons tous comprendre à quelle conversion missionnaire nous serons toujours appelés.

 

           Pleins de reconnaissance envers nos quatre aînées, nous pouvons l’être aussi pour toutes celles qui assurent à leur suite aujourd’hui cette mission d’accueil et de secrétariat dans notre espace missionnaire et leur apporter notre collaboration en cherchant à offrir le même visage souriant et bienveillant.

         

           Avec notre amitié fraternelle

 

           Père François et l’équipe pastorale

Connaître Jésus